Mots-clefs

, , ,

Je ne me lasse jamais de les regarder, de les écouter, de les voir. Les autres. J’ai encore fait un long week-end d’immersion montréalaise. Cela m’a fait du bien. Mon cerveau boue. J’ai la tête pleine d’idées, d’inspirations, d’illuminations. Je sais que cette sensation est éphémère et que d’ici quelques jours je n’arriverai même plus à l’attraper. Mais il faut que je parle d’eux. J’ai trouvé fantastique de voir comment leurs idées débordent de partout dans leur univers. Comme des éclaboussures de peinture, leurs idées traînent sur leurs murs, dans leurs salles de bain et même dans la façon dont ils prennent leur petit déjeuner!

La cousine rouquine. C’est chez elle que j’habite le plus souvent lorsque je vais à Montréal. La cousine rouquine (elle est revenue à son magnifique châtain naturel, mais dans mon imaginaire, elle restera toujours la rouquine, c’est comme ça), elle adore la musique! Elle sait dire Tripop, Jazzé, Électro en sachant de quoi elle parle! Elle m’a fait découvrir de nombreux groupes que j’affectionne aujourd’hui. The Do, Phantogram, Miike Snow, M83 pour ne nommer que ceux là! J’adore partager son univers parce qu’il est effervescent! Elle a de l’intérêt et de la curiosité pour tout et pas assez de temps il me semble pour dévorer ce qui attire son attention. Elle travaille en design graphique. Elle m’a montré son portfolio. J’ai eu l’impression d’entrer dans sa tête! Et quelle tête! Un monde d’images intelligentes! Au déjeuner, elle plonge son croissant dans une mer de confiture aux abricots. Dans sa chambre : une patère avec des perruques et des chapeaux. Sur son frigo, une note à son coiffeur: «My hairs look like a corn field after the winter». Dans la rue, elle s’arrête pour photographier les citrouilles. Elle pose un regard graphique sur les choses, un regard plastique, elle a sa façon de voir le monde, elle le regarde comme une image. Voici un lien vers l’extraodinaire travail de ma rouquine adorée : http://jennyliehb.wordpress.com/

Le beau joaillier. C’est un merveilleux comédien que j’ai rencontré à l’école de théâtre. J’ai eu la chance d’assister à sa soirée de jewels! Enfin! Dans sa salle à manger, était dressé un autel de bijoux. Sur un tapis de velours posé sur deux étages, mais aussi pendues aux lampes, sur les murs. Toutes se créations! Et partout autour de moi, des femmes charmantes, de son entourage, venues voir, essayer, se pâmer, s’offrir! Personnellement j’ai choisi le collier qui était accroché sur la commode de Barbie, il était prédestiné pour moi (je mettrai une image dès que j’aurai le temps). Son univers à lui aussi est rempli de musique. Mais ce qui le caractérise c’est le raffinement. Ce savant dosage de moderne et de brocante qui rempli son appartement en est l’exemple parfait. Savoir apprécier ce qui est nouveau tout en ne reniant pas le passé et le glamour! Ça transparaît dans ses créations. Dans sa salle de bain : une photo de lui à environ 4 ans dans un bain rempli de mousse! J’ai beaucoup trop bu de vin à cette soirée, mais je n’ai pas le moindre regret. Ce qu’il m’en reste, un petit souvenir fugace publié sur facebook : une photo de lui m’enlaçant par la taille, nos sourires épanouis, je regarde cette photo je vois l’amitié. J’ai dû m’enfuir en taxi pour aller à l’anniversaire de…

L’amie improvisatrice. Avec elle je partage le goût pour le glamour et les motifs à poids. Je l’ai rejointe au Gainsbar avec les autres amis improvisateurs. Elle a bu une coupe de mousseux. Elle avait envie de danser. Nous sommes allées au Petit Medley. Puis elle m’a gentiment accueillie chez elle pour m’éviter le coût de taxi faramineux ou les interminables attentes du transport en commun de nuit. Son condo est magnifique! Décoré avec goût et beaucoup de rouge. J’adore le rouge! Des fenêtres qui s’étendent du plancher au plafond. Elle revient de New York. Elle m’a montré ses nouvelles acquisitions dans le domaine de la jewellerie, je lui ai montré les miennes (j’arrivais de chez le beau joaillier), nous nous sommes pâmées! Elle a refusé que je dorme sur son divan, elle m’a offert son lit. Toujours tellement généreuse et prévenante pour les autres! Le lendemain, nous nous sommes raconté nos dernières idylles en mangeant des toasts au cheez weez!

Les autres, leur univers. Ce sont de magnifiques tableaux vivants. D’inépuisables sources d’inspiration!

 

 

Publicités