Ne pas lutter! Inutile de tenter d’avoir l’air gai et fringant : ça ne marche pas!

Ne pas tenter d’agencer les morceaux de pyjamas (impossible de toute façon, avec la pile de lavage qui traîne dans votre chambre, il est évident qu’il ne vous reste que des fonds de tiroirs).

Si vous recherchez un modèle d’habillement à suivre je suis un bon exemple ce matin : pantalon «sporty spice» trop grands, bas rayés bruns et oranges, chemise de nuit en coton mou avec des anges de noël et chandail de laine que j’ai probablement volé à mon père. Au mois de novembre : pas de place pour le glamour!

Beaucoup de café très chaud.

Pour le petit-déjeuner : posez entre deux tranches de pain trop de mayonnaise, deux tranches de jambon grillées dans le beurre, un œuf tourné, du mozzarelle, des tomates fouerra, assaisonnez avec trop de sel et mangez en grognant.

Ne sortez pas de chez vous!

Pour enlever votre pyjama attendez qu’il vous soit impossible de faire autrement! Et si ce moment arrive, laissez le tomber par terre!

Écoutez toutes les adaptations de la BBC des œuvres de Jane Austen, Élisabeth Gaskell et des sœurs Brontë… Pleurez.

Si tous ces précieux conseils ne fonctionnent pas, couchez-vous dans le fond d’un garde-robe et écoutez de la musique douce en position fœtale en attendant que ça passe.

 

Publicités