Mots-clefs

, , ,

Depuis quelques jours, il y a un homme qui m’aborde sur réseau «coudonc y’a tu des gens normaux là-dessus» contact. Nous nous échangeons quelques courriels très agréables. Il écrit bien, il a de l’humour, il a l’air mignon et le meilleur pour la fin : «ça vraiment l’air d’un bon gars!» Afin de nourrir la conversation, je lui ai demandé pourquoi est-ce qu’il avait choisi son nickname. Souvent quand les gens n’utilisent pas leur prénom, les mots qu’ils choisissent pour se décrire en révèlent beaucoup sur eux.

Hier soir, en arrivant chez moi à 12h30 dans la nuit, je décide de lire tranquillement mes courriels. J’avais eu une grosse journée. J’étais debout depuis 5h30… J’avais dû conduire dans des conditions extrêmement difficiles pour revenir chez moi, bref j’étais légèrement irritable… Je constate avec joie qu’il m’a écrit, alors j’ouvre le mail et je lis sa réponse : parce que je ne veux pas utiliser mon courriel habituel pour ne pas que ma blonde me reconnaisse. Et là je prends les nerfs, après avoir couru derrière un mec pendant deux mois, après m’être fait poser un lapin par un autre, là c’était littéralement la goutte qui faisait déjà déborder le troisième vase! Je n’ai pas de nuage noir qui me suit en permanence au-dessus de ma tête à ce que je sache! Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire au bon Dieu moi bordel!!!? Et c’est cet élan de colère et de désarroi qui m’a poussée à lui répondre ceci :

Explique-moi s’il te plait, parce que y’a un truc qui m’échappe… Si t’étais vraiment un mec qui se plogue sur réseau contact pour se trouver des maîtresses, tu m’aurais clairement pas lancé ça de même! Je m’y connais un peu en mecs qui trompent leurs blondes, j’ai une petite idée de la manière dont ils abordent les femmes.
 
À moins que quelque chose en moi ne t’aie tout simplement pas plu, genre ma photo, ou mes réponses à tes questions et tu me lances ça sans la moindre diplomatie pour me faire fuir. Chose à laquelle tu aurais simplement pu remédier en étant honnête. L’intégrité, le courage, c’est facile quand on n’est pas peureux.
 
Ou ben tu fais tout simplement ça pour rire du monde et passer le temps, parce que dans ton immense suffisance tu penses qu’y a rien que des paumés et des crétins qui utilisent ces réseaux. J’ai des nouvelles pour toi, paumé pas paumé, tout le monde a un cœur et tout le monde a droit au respect. Selon ce que j’ai vu sur facebook, t’as pourtant l’air d’un gars qui a des grands idéaux. À mon avis, y’a pas de grands idéaux qui se valent si on n’a même pas le cœur de respecter son prochain.
 
Tu vas vraiment voir ailleurs, tu veux voir si c’est le genre de choses qui me choquent? Tu te trompes d’endroit. L’Infidélité, on me l’a servie, je l’ai moi-même commise, j’ai fait le tour de la question!
 
Bref, au bout du compte, je te dirais simplement que je ne comprends pas et que je suis blessée. T’es p’t’être un grand farceur, t’aimes peut-être ça jouer, mais t’as pas la moindre idée à qui tu t’adresse en faisant ça!
 
J’suis une fille bien, j’ai vécu des trucs durs. Ce que tu viens de faire ça m’a écœurée, pis j’en ai pas besoin! J’viens de décider d’apprendre à me fâcher et à ne plus me laisser faire dans la vie, ça fait que j’me gâte : mange donc d’la marde!!!

Ce matin, en me levant, j’ai découvert un message de lui dans ma boîte de réception. J’ai dû faire la tronche de quelqu’un qui avait mordu dans un citron parce que vous vous doutez bien que j’avais un peu peur de sa réponse…

Finalement le gars s’excuse sincèrement, il s’est mal exprimé, en fait il parlait de son ex… Et à la fin il me remercie de lui avoir fait manger de la marde…

Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde!!! Je viens d’envoyer paître le seul gars normal de réseau «quel endroit déprimant» contact! Pire je lui ai dit : Ah pis j’me gatte : mange donc d’la marde!! 

J’essaie présentement très fort de m’en sortir, je lui ai écrit ce message qui est le maximum que je peux produire dans le domaine du «saint d’esprit» ces jours-ci. Pas encore de réponse, mais je me croise les doigts…

AH MON DIEU!!!!!! Je me suis un peu plantée là! J’suis tellement tellement désolée, j’avais vraiment pas compris ton message!!! AH SEIGNEUR! J’ai l’impression d’être Bridget Jones, je cultive l’art de me mettre le pied dans la bouche comme ça se peut pas!!! J’suis tellement tellement tellement contrite de t’avoir fait manger de la marde! J’veux dire, j’avais vraiment compris que t’avais encore une blonde ou que tu disais que t’avais encore une blonde. J’comprenais pas pourquoi tu me lançais ça… J’suis pas frustrée, j’en ai eu l’air mais je suis le contraire d’être frustrée dans la vie, je veux pas qu’on joue avec moi c’est tout. C’est juste que mon père m’a dit d’apprendre à me fâcher, j’essaie fort, mais on dirait que c’est pas tellement dans ma nature! Ça fait que j’envoie chier des inconnus pour me pratiquer un peu!
 
Bon… Est-il trop tard? J’aimerais beaucoup continuer de communiquer avec toi. Je sens qu’on a peut-être des affinités, ne serait-ce qu’amicalement… C’est dur de se faire pardonner virtuellement. Dans la vraie vie on pose des gestes comme offrir le plus beau des sourires, donner une succulente tarte aux pommes, concocter un bon repas ou offrir des tomates de notre jardin. Mais la j’suis démunie… J’peux t’envoyer la recette de ma meilleure confiture!??
 
Enfin… Je vais commencer par te souhaiter une bonne journée… Toutes mes excuses encore une fois.

Solange

J’en ai parlé avec ma mère ce matin au téléphone. J’ai tellement rit que j’en avais mal au ventre. Je n’en reviens pas! J’ai dit : Ah pis j’me gâte : Mange donc d’la marde! à un total inconnu! Honnêtement, entre nous, pensez-vous que j’ai encore une chance?… Oh et en passant, vous aurez compris que je ne m’appelle pas vraiment Solange…

Publicités