Et bien oui! J’ai l’odieux d’être comédienne, animatrice, auteure dans une charmante mais non moins reculée région. Mon papa m’a dit dernièrement d’apprendre à me fâcher dans la vie, j’ai donc décidé de me laisser la moutarde monter au nez!!! Vous n’avez pas idée, chers internautes, du nombre de fois où j’ai fait goûter de ma Dijon dans la dernière semaine. Mais l’une des plus mémorables fut ma montée de lait facebook à la défense des artistes sous-payés. Je vous colle simplement ici, mon statut ainsi que son commentaire ( la longueur maximale d’un statut ne suffisant évidemment pas pour épancher mon hurlement d’indignation 2.0).

«Bon là excusez-moi là, mais je pense que je suis fâchée noire! Je viens encore d’avoir une demande pour des comédiens bénévoles pour faire de l’animation dans une soirée! Quand j’engage un gars pour tondre ma pelouse moi, j’y demande-tu de me faire ça gratiss??? Quand j’demande au plombier de venir réparer ma toilette moi, j’y demande tu d’être bénévole pis qu’en échange j’vas y donner un reçu pour œuvre de charité vu que je vis en-dessous du seuil de la pauvreté!!! On n’est pas tout le temps des personnages, on mange pour vrai! Être comédien, ça demande un bagage pis de l’expérience, pis c’est comme dans n’importe quoi, le bagage pis l’expérience ça se paye! Câlissssssss! Y’a tu juste moi qui trouve ça grave, retenez-moi j’vas mordre ma table!»

Je tiens à préciser chers lecteurs, que je n’ai pas l’intention de lâcher le morceau, vous auriez dû me voir aujourd’hui lors de l’examen de l’ordre des infirmières, calculette en main, pour constater que mon boulot de comédienne pour leurs simulations était payé moins de 8,75$ de l’heure! Je compte monter aux barricades, tant et aussi longtemps qu’on nous prendra pour des écureuils! Ben quoi, il faut bien payer la maison, si je veux y rester et avoir une raison de bloguer! ;-D

Publicités